• Accueil
  • > découvrir le monde : les maths
( 26 septembre, 2010 )

découvrir le monde : les maths

Programmation 

Découvrir le monde :  

Découvrir les formes et les grandeurs 

Approcher les quantités et les nombres 

Se repérer dans le temps 

Se repérer dans l’espace 

A l’école maternelle, l’enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des repères spatiaux et temporels. Il observe, pose des questions et progresse dans la formulation de ses interrogations avec plus de rationalité. Il apprend à adopter un autre point de vue que le sien propre et sa confrontation avec la pensée logique lui donne le goût du raisonnement. Il devient capable de compter, de classer, d’ordonner et de décrire, grâce au langage et à des formes variées de représentation (dessins, schémas). Il commence à comprendre ce qui distingue le vivant du non-vivant (matière, objets).    

Découvrir les formes et les grandeurs 

En manipulant des objets variés, les enfants repèrent d’abord des propriétés simples (petit /grand ; lourd / léger). Progressivement ils parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et à classer selon la forme, la taille, la masse, la contenance. 

Approcher les quantités et les nombres 

L’école maternelle constitue une période décisive dans l’acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans les procédures de quantification. Les enfants y découvrent et comprennent les  fonctions du nombre, en particulier comme représentation de la quantité et moyen de repérer des positions dans une liste ordonné d’objets. Les situations proposées aux plus jeunes enfants (distributions, comparaisons, appariements…) les conduisent à dépasser une approche perceptive globale des collections . Progressivement, les enfants acquièrent la suite des nombres au moins  jusqu’à trente et apprennent à l’utiliser pour dénombrer. Dès le début les nombres sont utilisés dans des situations où ils ont un sens et constituent le moyen le plus efficace pour parvenir au but : jeux, activités de la classe, problèmes posés par l’enseignant de comparaison, d’augmentation, de réunion, de distribution, de partage. La taille des collections, le fait de pouvoir agir ou non sur les objets sont des variables importantes que l’enseignant utilise pour adapter les situations aux capacités de chacun. 

La suite des nombres est introduite dans des situations très concrètes (avec le calendrier par exemple) ou des jeux (déplacements sur une piste portant des indications chiffrées) ; Les enfants établissent une première correspondance entre la désignation orale et l’écriture chiffrée. L’apprentissage du tracé des chiffres se fait avec la même rigueur que celui des lettres. 

Se repérer dans le temps 

Les enfants perçoivent très progressivement, grâce à une organisation régulière de l’emploi du temps, la succession des moments de la journée, puis celle des jours et des mois. 

A la fin de l’école maternelle, ils comprennent l’aspect cyclique de certains phénomènes (les saisons) ou des représentations du temps (la semaine, le mois). Dès la petite section, les enfants utilisent des calendriers, des horloges, des sabliers pour se repérer dans la chronologie et mesurer des durées. Par le récit d’événements du passé, par l’observation du patrimoine familier (objets conservés dans les familles), ils apprennent à distinguer l’immédiat du passé proche et, avec plus de difficultés, du passé plus lointain.   

Se repérer dans l’espace 

Tout au long de l’école maternelle, les enfants apprennent à se déplacer dans l’espace de l’école et dans son environnement immédiat. Ils parviennent à se situer par rapport à  des objets ou à d’autres personnes les uns par rapport aux autre ou par rapport à d’autres repères. En fin d’école maternelle, ils distinguent parfaitement leur gauche et leur droite. Les enfants effectuent des itinéraires en fonction de consignes variées et en rendent compte (récits, représentations graphiques). Les activités dans lesquelles il faut passer du plan horizontal au plan vertical, ou inversement, et conserver les positions relatives des objets ou des éléments représentés, font l’objet d’une attention particulière. Elles préparent à l’orientation dans l’espace graphique. Le repérage dans l’espace d’une page ou d’une feuille de papier, sur une ligne orientée se fait en lien avec la lecture et l’écriture. 

1ère période : 

Septembre-octobre 

*Mémoriser la suite des nombres.

*Reconnaître des petites quantités.

*Résoudre des problèmes de quantités.

*Différencier des formes simples.

*Se situer dans l’espace et situer des objets par rapport à soi.

*Distinguer lignes ouvertes, lignes fermées.

* Classer des objets.

*Reconnaître et nommer les couleurs.

*Réciter la comptine numérique jusqu’à 5. Dénombrer jusqu’à 5.

*Utiliser les termes avant et après.

*Rituels pour apprendre à compter

*Reproduire des rythmes simples.

*Jeux mathématiques.

 2ème période : 

Novembre – décembre 

* Reconnaître, classer et nommer des formes simples.

*Situer des objets par rapport à des repères stables.

*Compter avec la bande numérique.

*Dénombrer une quantité.

*Associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée.

*Décomposer le nombre 4.

*Comparer et ranger des objets selon leur taille.

*Comparer des quantités.

*Se repérer dans un labyrinthe.

*Ordonner les chiffres de 1 à 3.

*Comparer des collections avec PLUS, AUTANT, MOINS.

*Utiliser les termes DEVANT, DERRIERE, PRES DE, LOIN. 

*Trouver un intrus.

3ème période : 

Janvier-février 

*Dénombrer une quantité.

*Mémoriser la suite de nombres.

*Résoudre des problèmes de quantités.

*Décomposer le nombre 5.

*Reproduire un assemblage de formes.

*Se repérer dans l’espace d’une page.

* Classer des objets (tableau à une entrée).

*Associer chiffres et quantités de 1 à 5.

*Comptine numérique jusqu’à 8.

*Reconnaître les chiffres de 1 à 5.

*Fabriquer des collections de 1à 5.

* Reproduire des rythmes simples.

4ème période : 

Mars- avril 

*Comparer des quantités.

* Dessiner des formes simples.

* Résoudre des problèmes de quantités.

* Suivre, décrire et représenter un parcours. 

*Reproduire avec la même disposition.

*Compéter la suite de nombres.

* Fabriquer des collections de 1 à 6.

*reproduire des rythmes simples.

5ème période : 

Mai-juin 

*Dénombrer une quantité

*Associer le nom de nombres connus avec leur écriture chiffrée

*Comparer et ranger des objets selon leur masse

*Résoudre des problèmes de quantités

*Résoudre des problèmes de partage

*Se repérer dans un quadrillage

*Relier des points

*Reproduire des rythmes complexes

*Associer nombres et quantités de 1 à 10.

*Comptine numérique jusqu’à 15.

A la fin de l’école maternelle l’enfant doit être capable : 

·         Utiliser des repères dans la journée, la semaine et l’année ; 

·         Situer les événements les uns par rapport aux autres ; 

·         Dessiner un rond, un carré, un triangle ; 

·         Comparer des quantités, résoudre des problèmes portant sur des quantités ; 

·         Mémoriser la suite des nombres au moins jusqu’à trente ; 

·         Dénombrer une quantité en utilisant la suite orale des nombres connus ;

·         Associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée ;

·         Se situer dans l’espace et situer les objets par rapport à soi ;

·         Se repérer dans l’espace d’une page.

·         Comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et l’espace .

Pas de commentaires à “ découvrir le monde : les maths ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|